• Au poil

    Aujourd'hui, pour la première fois de ma vie, je me suis épilé les aisselles.
    Pas rasé, épilé, avec le petit machin électrique à tete rotative et tout et tout.

    Ce qui m'a pris ? Je sais pas...

    Un soudain accès de masochisme, peut-être. Doublé d'un certain ras-le-bol devant le rasoir...

    Et finalement on aboutit sur ce simple constat : c'est pas SI douloureusement inhumain.

    Faut juste s'habituer à l'idée que l'on aura les aisselles qui piquent durant une bonne grosse heure après. Et faire vaaaachement gaffe au déo que l'on utilise !

    Mais je ne suis même pas tombé dans cet écueil là... 

    Non en fait, j'ai survécut.

     

     

    La semaine prochaine, je m'épile les narines à la cire ! Yehaaa !


  • Commentaires

    1
    Timounch
    Dimanche 17 Juillet 2005 à 20:53
    Rires
    non pas si inhumain.. je lui préfère pourtant la cire.. un coup franc et sec et hop plus rien.. parce que moi cet appareil de torture et bien c'est OUILLLE +++ ! Rires
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Lledelwin Profil de Lledelwin
    Lundi 18 Juillet 2005 à 23:39
    certe
    pas si inhummain... juste démonstratif de certaines tendances au masochisme ! C'est vrai que l'épilateur est une horreur, le pire étant lorsqu'on se trompe de sens et qu'il arrache allègrement tout ce qui passe dans le sens contraire de la pousse du poil. Ca a l'air con, comme ça, j'imagine qu'il y en a qui rigolent doucement... Mais quand vois voyez les dessous de bras de votre reflet s'empourprer de petites taches sanglantes les unes à coté des autres, c'est directement moins fun... Surtout lorsqu'on se rappelle de cette pierre d'alun qu'on a pas voulu acheter y a trois mois...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :