• Femme qui rit, à moitié dans ton lit

    Il doit y avoir un fond de vrai dans ce dicton, parce que depuis que je regarde fréquement Kaamelot, sur M6, je le trouve de plus en plus séduisant, Arthur.


    2 commentaires
  • Mince, le pape, à nouveau malade, apparait maintenant aux fenêtres.

    Soit il s'évade, soit il soigne ses effets de futur bienheureux afin de se faire canonifier plus rapidement. Reste les miracles, mais vu son nombre de résurection, ça devrait pas être trop pénible.

    Maintenant le pape est aphone pour cause de trachéotomie. Déjà qu'auparavent c'était pas fameux...  Il lui reste la langue des signes pour dire la messe. La messe pour les sourds donnée par un vieillard tremblotant, ça va être fun.

    Laissons le mot de la fin à l'archevêque de Chicago : "il était le seul à dire tout haut ce que les autres murmurent tout bas !"

    Considérant le débit de fils de Mogwai et du cousin machin, cela laisse rêveur quand à la légendaire langue de bois de l'Eglise.



    PS : En réalité, le Pape, c la Pythie du Vatican.

    Il marmone deux trois mots inaudibles, et une clique de porteurs de robes pourpres interpretent ses paroles comme autant de condamnation de la guerre, de la capote, du mariage... (entre homo, hein, reston eucuméniques).

    Si ça se trouve il voulait juste qu'on lui remonte son dossier.


    1 commentaire
  • Depuis des mois, Monique Olivier affirme que son époux a violé et tué la baby-sitteuse engagée pour s'occuper de leur petit garçon, sans que Fourniret n'admette ces crimes-là, et sans qu'aucun des deux ne sache mettre un nom, un visage, un age même, sur la silhouette floue de cette adolescente qui a disparu corps et bien, ne laissant que le souvenir de cheveux blond et d'une grande discretion... 

    Mais en fait, il n'y en avait pas une, mais trois, qui auraient été recrutée par la femme de Fourniret, alors qu'elle savait pertinament quels étaient les intentions de son mari ! 

    Tout s'explique ! La pauvre dame confond les ages, les visages, les noms...  C'est bien compréhensible, voyons. Après quelques dizaines de viols et plus d'une demi-douzaine de meurtre de jeunes filles (dont Elisabeth Brichet en Belgique, Manaya et Celine en France, pour ceux qui remettent pas) il est bien compréhensible que tout cela s'embrouille, non ?

    Bon, fermons mon clapet à cynisme et ironie... 

    Aujourd'hui, il neige et il fait tout blanc. Les flocons dansent dans le ciel, un brin de soleil fait tout scintiller. C'est tout joli, ces brins de glace qui dansent dans le vent... 

    J'aimerais croire aux fantômes, aux âmes en peine, aux poltergeist. J'aimerais croire que ces jeunes filles sans tombe profittent de leur état de mort en colère pour se venger sur leur boureau de la mort ignoble qu'il leur a fait subir, les jetant après l'usage comme un paq de bière qu'on a volé, qu'on vide en douce et qu'on jette discretement.

    Mais je ne crois aux fantomes que lorsque la nuit est bien noire.


    2 commentaires
  • Du nouveau à propos du pain de plastic perdu à Roissy.
    D'après nos informateurs, ils seraient en train de prendre du bon temps sur un atoll isolé, en compagnie de 30 kilo de plutonium 

    Pourvu qu'ils ne fassent pas d'enfants


    votre commentaire
  • Camilla épouse Charles.

    On est ravi pour eux, c'est bien de pouvoir vivre sur la cassette du prince de Galles au grand jour. Mais comme elle a un statut d'ex-maitresse et de roturière divorcée, elle ne sera jamais reine ! Oh my god, quelle église sévère que l'église anglicane !

    Oui mais...  en réfléchissant un peu...  on l'appelle comment le mari de la reine ? Le prince consort ou le roi ? La reine aurait-elle marié un divorcé, ou serait-ce tout simplement que dans la constitution anglaise, la femme de l'héritier du trône n'est pas reine mais princesse qu'on sort (ou pas c'est selon) ?

    Bref...  dormons tranquil, on va bientot avoir de la robe blanche au kilomètre car quand on est riche et plein de pognon, on ne compte pas au kilomètre de dentelle.

    Finalement, c'est bien, le divorce. Grâce à cela, on peut prendre les mêmes joueurs, mélanger un peu, et relancer la partie du "kimariki" On commençait à être à court de partenaires encore disponibles sinon.


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique